IMG_8750

Rallye des Bornes 2022

7 ÉQUIPAGE DE L’ASSOCIATION AU DEPARTL’an dernier le championnat suisse fessait un retour sur une ancienne épreuve. Cette année le calendrier officiel n’avais pas prévu de faire escale au pied du Salève. Mais l’Association Suisse des Rallyes Historiques ce veut gardienne des l’histoire de nos rallyes et nous avons donc décider d’être présent. Soleil de […]

-

7 ÉQUIPAGE DE L’ASSOCIATION AU DEPART
L’an dernier le championnat suisse fessait un retour sur une ancienne épreuve. Cette année le calendrier officiel n’avais pas prévu de faire escale au pied du Salève. Mais l’Association Suisse des Rallyes Historiques ce veut gardienne des l’histoire de nos rallyes et nous avons donc décider d’être présent. Soleil de plombs et bonne ambiance été au rendez-vous.

En VHC, trois équipages suisse et un équipage français, tous membre de l’association, ont fait le déplacement, le valaisan Eddy naviguer par sa femme Florence au volant de la très belle M3 « MATS », les jurassiens Nicolas et Cédric Jolidon sur leur BMW 325i et les vaudois Jean-Romain Cretegny et Eric Von Kaenel sur sa Ford Escort Mk2.

Cette édition s’annonçait difficile des le départ au vu des condition climatique. Mais cela n’a pas décourager nos trois équipage VHC. La convivialité mise en place il était prêt a affronter leur concurrent. On peut même dire qu’il était en grand confiance, ce partageant un seul mécanicien pour 3 voitures.

En VHRS, également 3 équipages était également présente à La Roche-Sur-Foron. ( voir article vhrs )


1ère étape

La première étape se déroule bien avec la mythique spécial du Salève (14.500 km) puis la spéciale « les Bornes » (5.300 km) et enfin un deuxième passage dans le Salève. Les pilotes prennent gentiment leurs marques, Eddy Berard place sa M3 en tête, si l’ont sais que le couple Berard est très performant, il ont trouvé une voiture avec la quel leur potentiel est exploiter a fond. Il on donc confirmé les performances du Chablais en étant loin devant leur concurrent ce plaçant régulièrement en 7ème place du scratch moderne. La surprise du week-end viendra Nicolas et Cédric Jolidon sur la 325i collant un magnifique 2ème temps scratch dans l’ES2, surprenant même les locaux.

1er: Berard/Berard, de retour au parc fermé, Eddy livre ces impressions « la voiture marche bien, et le feeling avec la voiture est bon ».      

3ème: Jolidon/Jolidon, à 2″ de l’Escort Gr.4 de Sermondadaz, pilote local.

12ème: Cretegny/Von Kaenel, suivent le rythme des concurrent français. Ce plaçant 1er du « trophée » interne de l’association, sont seul objectif est de terminer et prendre du plaisir.

2ème étape

Le réveil est assez matinal et les pilotes suisses sont tous prêt à partir ! La première boucle reprenant l’ES2 (les Bornes) en version longue de 8.600 km, se passe bien. l’ES5 (Pers Jussy) est annulé sur accident, l’ES6 (Thorens) démarre après un longue attente, ce n’est jamais simple pour les pilotes surtout avec cette chaleur.

La suite de la journée ce déroulera sans accros pour nos concurrents. Le français Mermet avec l’alpine A110 signera de très bon temps dès la première spécial du matin reléguant les jurassiens Jolidon à la 4ème place. Cette disposition ne changera plus jusqu’à l’arriver.

Au même titre que la course de Pascal Perroud et Michael Volluz l’an dernier, et déjà sur une BMW de « MATS » à été simplement exemplaire. Aucune faute, il remporte tout les scratch ce plaçant régulièrement dans les 7 au général moderne. Le pilote nous confie « A la dernière ES, on a fait plaisir au publique. Cette voiture est sensationnel, ont à des sensation de conduite incomparable au autre M3. » . Frustrant pour la concurrence ! comme l’an dernier avec Pascal Perroud. On attend avec impatience les futur duel entre les deux homme.

        

ASSRH

Leave a Response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.